ADRIENNE

Adrienne (4).jpg

Je m’appelle Adina Ntankeu, je suis atteinte d’albinisme je suis originaire du Cameroun, mère de 3 enfants. 

J’ai été fonctionnaire avant de me lancer dans l’associatif à travers ANIDA, une association que j’ai créée avec pour but de soutenir les minorités albinos. Cela m’a amené à collaborer avec d’autres associations, des ONG, les instituts gouvernementaux. Le succès des projets menés autour d’ANIDA m’a fait rencontrer diverses personnes notamment dans le milieu de la mode. 

J’ai donc été mannequin et participé à des défilés pour de grandes enseignes et créateurs. 

Actuellement, je suis modèle photo, je participe à des tournages de clips, films. J’organise également des conférences à thèmes, des expositions sur des sujets divers. 

Cette insertion dans ce monde de créativité et d’imagination a éveillé la mienne et poussé à créer une ligne de vêtements conformes à mes idées. Ceci d’autant plus que j’aimais dessiner dans ma jeunesse. J’ai aussi fait de la peinture. Je me suis lancé dans l’aventure en janvier 2018 lors d’un voyage humanitaire au Sénégal, où j’ai créé la première tenue. La vie n’a pas été tendre avec moi mais je veux donner ce message qu’être atteinte d’albinisme n’est pas une tare et que même si la vie commence mal, notre force et notre foi peuvent rendre la suite heureuse. 

Avant tout designer, mais également « solidaire activiste je mets mes convictions personnelles au service de sa créativité. 

Je souhaite associer la mode et l’humanitaire, pour chaque vente de mes créations, les bénéfices seront reversés à mon association qui milite pour le bien-être des personnes atteintes d’albinisme.

Une création Made in France avec le meilleur de l’Afrique à travers des tissus et des matières riches et saines 

J’ai moi-même dessiné les vêtements, choisi les matières et les coupes car j’avais une idée précise de ce que je désirais. Ma vision du vêtement réside dans la recherche de formes simples mais dont la complexité s’exprime lors de leur assemblage. J’ai œuvré avec des tailleurs de divers pays (France, Sénégal, Cameroun...) pour obtenir un résultat original et conforme à mes attentes. Le vêtement est une seconde peau pour celle ou celui qui le porte, lui conférant une attitude similaire à celle des rois et reines des royaumes africains. Mon but est aussi de révéler le roi et la reine en chacun de nous. 

La prochaine collection s’appellera CHIC AND CHOC la rencontre des deux mondes, elle sera disponible début mars 2019 . Cette collection se veut futuriste avec des coupes fluides des tendances avec des modèles emprunts d’intemporalité et riches d’une démarche et d’une histoire tout en affirmant, un style propre.