LILYLUCIOLE

  © Marie Ployart

©Marie Ployart

Métisse d’une mère française et d’un père gabonais née en France, l’art a toujours fait partie intégrante de ma vie.

C’est en 2011 que j’ai eu une révélation extraordinaire en découvrant le street-art dont la pratique ne me quittera plus jusqu’à aujourd’hui. Des fresques murales prenaient place dans mon quartier parisien et je découvrais en elles la force que pouvaient apporter les couleurs et la lumière dans mon quotidien. Elles ont été pour moi un élément déclencheur ; je me suis mise à utiliser un mélange entre la peinture et le collage de photographies.

Je me suis appuyée sur des portraits de femmes africaines et asiatiques que je me suis appropriée ; elles étaient pour moi des « belles  de rue» que je souhaitais donner à voir. Dès le début de mes créations, mes questionnements ont porté sur l’identité, l’image de soi, la féminité et le corps ; ces derniers ont été omniprésents dans mon travail ; ce peut-être en raison de ma propre recherche en moi-même.

L’art de rue occupe l’espace public ; ce qui est pour moi la meilleure manière de donner de la visibilité à mes ouvrages. De Paris à Montréal, mon objectif a toujours été de rendre mes créations accessibles à tous et de leur permettre d’avoir un impact sur les autres. 

Je suis persuadée que l’art est pour l’ensemble des êtres humains un outil précieux auquel tout le monde devait avoir accès. Il a le pouvoir de transformer les gens et ainsi de transformer le monde. Membre d’Off Murales en 2013 et 2014, je me suis retrouvée dans un collectif de femmes street-artiste qui se sont regroupées ensemble afin de prôner un street-art féministe, antiraciste, anticolonial et anticorporatif.

J’ai eu la chance de faire voyager personnellement mon œuvre à Montréal, à New York, à Berlin et à Goa et en collectif grâce à Street art Whithout Borders et the Art Fabric en Chine, Argentine, Brésil.

Jeune femme à la double identité en recherche constante de l’essence de l’existence, l’art a su me construire et me permettre de mener les combats et les projets qui me tiennent à cœur.


ARTISTES